Loading...

Qu’est-ce que la surimpression de timbre en philatélie ? Définition

surimpressions timbres

 

 

La surimpression en philatélie c’est quoi ?

La surimpression existe depuis toujours. C’est une (ou plusieurs) modification ajoutée à un timbre (chiffre ou lettre), d’emblème ou de marques sur les émissions existantes. Cela peut-être fait de manière manuelle ou par surimpression. On en dénombre plusieurs types : la “surcharge” est celle qui est la plus souvent rencontrée, elle change la valeur d’un timbre lors d’une modification de son tarif, la “PO” (pré-oblitéré) et la “mixte”.



Les surimpressions ajoutent de la valeur aux timbres

En quelques mots, la surimpression est une rajout textuel ou graphique à un timbre-poste, une monnaie ou tout autre support philatélique fait après son impression initiale. Cette technique est très  en vogue dans le monde de la philatélie. Elle est notamment utilisée par la poste à des fins variées. Les surimpressions les plus connues sont les surimpressions commémoratives produites spécialement pour les collectionneurs de timbres et la philatélie.

Les surimpressions tarifaires

La surtaxe consiste à modifier le prix d’un timbre postal. Les suppléments permettent d’augmenter ou de baisser la valeur des timbres poste dont le prix a été modifié après leur émission. Ce terme est utilisé également lorsque l’on de billets de banque et de devises.
Timbres et billets de banques sont généralement réimprimés plusieurs fois au cours de leur existence. Un des exemples les plus célèbres est une hyperinflation allemande en 1921-1923, période durant laquelle la valeur des timbres a augmenté de façon spectaculaire de 5 pfennigs à plusieurs millions !

Les surimpressions commémoratives

Ce genre de surimpressions est particulièrement intéressant pour les philatélistes et les collectionneurs de timbres du monde entier. En effet, les timbres sont à la fois rapides et peu coûteux à la conception et à l’émission et sont faciles à imprimer lors d’événements commémoratifs. Les postes américaines ont rarement utilisé cette technique hormis à quelques rares occasions comme commémoration de la découverte d’Hawaii en 1928 par Molly Pitcher. Des surimpressions ont été également été produites par la British Post Office. Ces événements restent donc très prisés par les philatélistes.

Les surimpressions historiques

Les surimpressions sont généralement produites pour changer la valeur d’un timbre mais parfois aussi pour modifier la fonction même du timbre face à un changement de l’histoire d’un pays, sa politique ou autre raison.

Les surimpressions de sécurité

Les surimpressions sont également utilisées comme mesures de sécurité afin d’en limiter les utilisations abusives et les vols. Dans l’histoire du Mexique, les timbres poste étaient souvent volés durant leur transport d’un bureau de poste à l’autre. Pour dissuader ces vols, les timbres étaient transportés de la capitale aux bureaux de poste locaux où ils étaient surimprimés avec les noms des districts, condition sine qua non pour garantir leur utilisation. Ce procédé a été utilisés par les états-unis également.

Les surimpressions coloniales

L’utilisation des timbres et des services postaux dans les colonies ont toujours été compliqué. En raison de divers problèmes, les colonies manquaient régulièrement de timbres poste. Les surimpressions étaient le moyen de sortir de cette situation de pénurie.

Les surimpressions provisoires

Les surimpressions provisoires sont produites pour une utilisation temporaire durant les situations de crises et de pénurie jusqu’à ce que les timbres soient à nouveau imprimés normalement.

Les surimpressions transitoires

Ces surimpressions sont produites quand un état ou pays change de régime jusqu’à ce qu’il retrouve une situation normale. Ce type de surimpression reste rare. On citera l’exemple de ces timbres nazis surimprimés de manière à faire disparaitre le prtrait d’Adolf Hitler.

Surimpressions en période de guerre

Pendant la guerre bon nombre de timbres fiscaux ont été émis. En ces périodes de trouble, il était plus simple de surimprimer les timbres existant avec des surcharges ou inscriptions comme «taxe de guerre».

Les timbres préannulés

Ce sont les timbres qui sont annulés avant d’être vendus etqui  portent la marque de préannulation appelée aussi surimpression. Les timbres sont généralement pré-oblitérés lorsqu’ils sont vendus en lots de grande quantité. Ces surimpressions permettent d’assurer que les timbres pré-oblitérés ne seront pas volés puisqu’ils portent toutes les informations nécessaires tel que le nom de la ville et la date de vente.

 

Qu’est-ce que la surimpression de timbre en philatélie ? Définition
5 - 1 vote