Loading...

Penny Black, histoire d’un timbre star

timbre rare penny black

 

Le Saint Graal des timbres poste

Considéré comme le Saint Graal des amateurs de philatélie et collectionneurs de timbres de tous horizons, le Penny Black est une icône dans le monde de la philatélie.



Naissance du Penny Black au Royaume-Uni

Devenu le timbre le plus recherché au monde, le petit timbre noir a été mis en circulation à Londres il y a plus 170 ans. Maintenant adulé, le Penny Black connu une gestation et une naissance compliquée mais révolutionna la poste et la manière d’envoyer le courrier.

Avant le Penny Black, qui fut à l’époque le premier timbre adhésif du monde, seuls les gens fortunés pouvaient se permettre d’utiliser les services de poste. Jusqu’en 1840, les lettres étaient facturées par le nombre de feuilles écrites et la distance parcourue et c’était au destinataire de payer le courrier !

 

Penny Black, premier timbre postal de l’histoire

James Chalmers, un libraire et imprimeur de Dundee proposa en 1822 une solution de timbres-poste prépayés, mais il fallut encore 15 ans pour le député Robert Wallace d’avoir l’idée d’utiliser une enveloppe de taille standard qui recevrait le timbre

Deux ans plus tard, le Penny Postage Bill a été voté au Parlement et le trésorier Roland Hill a lancé un appel d’offre pour imaginer la conception d’enveloppes et de timbres: 2 600 candidatures furent reçues !

Les noms de Henry Cole et Charles Whiting furent suggérés mais Hill choisit finalement une enveloppe et un cachet conçus par l’artiste William Mulready.

Sa première ébauche, une conception poétique représentant une figure de Britannia et un lion n’inspirèrent tellement de mépris et de railleries qu’il dû être retiré.

 

Un timbre au portrait de la reine Victoria

L’ébauche uivante connu plus de succès. Sa représentation de la Reine Victoria a été tirée d’un croquis que l’artiste William Wyon a fait de la Reine quand elle avait 15 ans. Victoria était agée de 21 ans en 1840, mais le graveur Henry Corbould a utilisé ce portrait pour le timbre, qui a été à son tour utilisé par Charles et Frederick Heath pour leurs impressions.

Au niveau du visuel, un liserai, des étoiles dans les coins, le mot affranchissement et le portrait de la reine Victoria sont les seuls signes distinctifs du Penny Black qui ne porte même pas le nom de son pays, c’est dire à quel point l’image et l’emprise de la reine était fort à cette époque.

 

La valeur du timbre Penny Black et disparition

Emis à l’époque en feuilles de 240 timbres, chaque feuille coûte £1 Sterling. Malgré que le Penny Black soit le premier timbre adhésif, le procédé de micro-perforation des timbres ne sera inventé que 14 ans plus tard, obligeant les employés des postes à couper chaque timbre séparément avec des ciseaux.

Facile à réutiliser par rapport aux encres et à sa couleur (il était facile d’effacer l’obitération), il sera finalement abandonné. Il fut tout de même émis à 7 000 000 d’exemplaires.

De nos jours on peut trouver des Penny Black à tous les prix, comme souvent c’est son usure qui va déterminer sa valeur son prix final. Un Penny Black en mauvaise condition pourra se monnayer entre 30 et 300€ alors qu’un exemplaire neuf et en parfait état entre 1000 et 10000€.

 

Penny Black, histoire d’un timbre star
4.4 - 5 votes